infos pratiques région
COORDONNÉES DE LA RÉGION :

Déléguée nationale en région :
Françoise POUJOULET
03 88 36 94 56
francoise.poujoulet@lacimade.org

À SAVOIR :

www.lacimade.org/regions/alsace-lorraine

STRASBOURG I Exposition « Attention, travail d’arabe »

du 27/11/17 au 08/12/17

Dans le cadre de la 10ème édition du festival Strasbourg Méditerranée

Avec l’ambition affichée de transmettre à toutes et tous, et plus particulièrement aux jeunes générations, les valeurs et les richesses de la diversité et du vivre‐ensemble, l’exposition « Attention, travail d’Arabe », de l’association Remem’beur, questionne, interpelle, provoque… toujours avec humour.

Une partie de la société française se crispe et se replie sur elle‐même. Discriminations, inégalités sociales, précarité et manque de solidarité, le terrain est propice au développement des extrémismes et du nationalisme, sans compter le traitement médiatique anxiogène de ces sujets. Arabe, noir, musulman, rom, italien, etc. Chaque génération a son « étranger » et les stéréotypes qui vont avec ; et l’altérité est parfois vécue comme une menace intérieure… Pourtant la France s’est toujours enrichie de ces étrangers, devenus Français au fil du temps.
L’exposition « Attention, travail d’Arabe » s’attache à rappeler que l’on peut bien venir d’ailleurs et adhérer pleinement aux valeurs citoyennes françaises. A travers ses oeuvres graphiques, elle propose
un récit vivant et signifiant permettant à toutes et tous de mieux connaître et reconnaître la construction des préjugés et stéréotypes dans les imaginaires. L’exposition offre également des repères culturels et mémoriels communs, tout en favorisant, par la connaissance du passé, l’établissement de liens entre les générations.

Du lundi 27 novembre au vendredi 8 décembre

Vernissage le lundi 27 novembre à 18h30

Centre Socio Culturel Camille CLAUS – Centre Omnisports – Centre de Santé

41 rue Virgile – 67200 STRASBOURG

Partenaires : Festival Strasbourg Méditerranée,

Association Par Enchantement, Conseil des Résidents Étrangers et le CSC Camille Claus